Partager

La grande échappée

Traverser la France à vélo

Infos pratiques

Localisation

Des Alpes-Maritimes au Finistère

Saison idéale

Été

Les journées sont longues et il fait suffisamment chaud pour emporter un minimum d’affaires ! Attention, du 14 juillet au 15 août il y a beaucoup de monde sur les routes. 

Gare la plus proche

Menton au départ, Brest à l’arrivée

Pas de problème pour mettre le vélo dans un TER ou un Intercité. Pour le TGV, si un emplacement est prévu il faut le réserver (10 EUR). Sinon, le vélo doit être démonté et rangé dans une housse (90 x 120 cm max.).

Difficulté

Difficile

Nécessite un entraînement particulier. Thibaut avait l’habitude de pédaler plus de 100 km par jour, plusieurs jours de suite. En réduisant la distance quotidienne, cette microaventure devient beaucoup plus accessible.

Budget

Plus de 100 €

Thibaut n’a rien payé pour l’hébergement et a tout investi dans les calories : 20 à 30 EUR par jour pour le miam-miam. Le tout lui a coûté environ 450 EUR, train et équipement compris.

Distance

1600 km, 12 000 m de D+

Thibaut a roulé environ 135 km par jour.

Petits Mowglis

Non

Sauf si vous avez du temps devant vous, ils vous suivront jusqu’à Pétaouchnok !

Thibaut est de mauvais poil : sa vie est bien remplie, mais ce n’est pas lui qui la remplit… Il lui manque un projet à lui, un truc ambitieux qui le fasse vraiment vibrer ! Un jour à Paris, il prend son portable et note le premier truc qui lui passe par la tête : traverser la France à vélo.

Il arrive chez lui et trace une diagonale des Alpes-Maritimes au Finistère sur une carte. Il voit qu’il y a environ 1500 bornes et que d’après son agenda il a 15 jours maximum pour les faire. Il prépare un minimum de matériel, et 48h plus tard il donne le premier coup de pédale.

Il arrive à destination 12 jours plus tard et l’expérience qu’il vient de vivre est complètement dingue. Des Alpes qui se jettent dans la Méditerranée aux falaises de granite qui surplombent l’Atlantique, il a longé les gorges du Verdon, le Lubéron, traversé les Monts d’Ardèche, le Massif Central, longé une partie de l’Allier et de la Loire, découvert la Bretagne par les terres.

Il en a vraiment vraiment bavé mais en chemin, il a été accueilli pratiquement chaque nuit par des amis et des inconnus qui lui ont offert le gîte et le couvert !

A ce moment là, il ne peut pas s’empêcher de faire le parallèle avec une autre aventure qu’il a vécu 4 ans plus tôt avec deux amis : depuis Phnom-Penh au Cambodge, ils avaient rallié Paris par la route à bord d’un tuk-tuk thailandais. 20 000 km, 17 pays.

En rentrant, Thibaut pensait que c’était l’aventure de sa vie, qu’il ne retrouverait plus jamais ces sensations de découverte permanente, de dépassement de soi, de fierté de réaliser un projet à soi. Pourtant, c’est précisément tout qu’il a vécu à nouveau avec sa traversée de la France !

Foire Aux Conseils

ITINÉRAIRE

Les possibilités sont infinies ! Thibaut a rallié l’extrême Sud-est à l’extrême Nord-ouest. Il n’avait pas d’étapes pré-définies et s’était juste fixé un maximum de 15 jours pour atteindre son objectif. Pour se diriger, il a utilisé Google Maps et Géovélo mais il conseille Komoot qu'il a connu après ! Voici les étapes qu’ils a suivies : 

  1. Menton (Alpes-Maritime) > Tourtour (Var) : 128 km

  2. Tourtour > La Roque d’Anthéron (Bouches du Rhône) : 111 km

  3. La Roque d’Anthéron > Rochemaure (Ardèche) : 148 km

  4. Rochemaure > Montusclat (Haute-Loire) : 150 km

  5. Montusclat > Domeyrat (Haute-Loire) : 77 km

  6. Domeyrat > Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme) : 100 km

  7. Clermont-Ferrand > Saint-Désiré (Allier) : 130 km

  8. Saint-Désiré > Tours (Indre-et-Loire) : 180 km

  9. Tours > Saint-Lambert-la-Potherie (Maine-et-Loire) : 147 km

  10. Saint-Lambert-la-Potherie > Guipry (Ille-et-Vilaine) : 117 km

  11. Guipry > Rostrenen (Côtes d’Armor) : 182 km

  12. Rostrenen > Pointe Saint-Mathieu (Finistère) : 136 km

ÉQUIPEMENT

Thibaut a emporté : 

  • Le vieux vélo de course qu’il utilise tous les jours à Paris
  • Une sacoche Apidura 17L et une sacoche Alpkit 7L
  • Deux bidons
  • Un casque, des lunettes de soleil, de la crème solaire minérale
  • Deux tee-shirt, deux caleçons, deux paires de chaussettes
  • Une polaire et un coupe-vent
  • Un cuissard
  • Des chaussures de VTT compatibles avec des pédales automatiques
  • Un savon, une brosse à dent, un opinel, des compresses désinfectantes
  • Un sac de couchage
  • Une batterie externe pour son portable
  • Deux chambres à air et quelques outils
  • Quelques Pom’Pôtes et barres de céréales en cas de fringale

HÉBERGEMENT

Thibaut avait pour objectif de ne rien dépenser en hébergement : il a alterné entre nuits à la belle étoile, chez des inconnus ou des amis sur la route.

Deux personnes lui ont proposé spontanément de l’héberger sans qu’il leur ait demandé quoi que ce soit ! Pour les autres, il demandait l’autorisation de dormir dans leur jardin et se voyait proposer une chambre et une douche à la place.

L’application Warm Showers permet de trouver des personnes prêtes à accueillir des cyclistes de passage. Il vaut mieux anticiper en les contactant un ou deux jours à l’avance. 

Commentaires

Vous avez des questions sur ce plan ? C'est ici que ça se passe !

Infos pratiques

Localisation

Des Alpes-Maritimes au Finistère

Saison idéale

Été

Les journées sont longues et il fait suffisamment chaud pour emporter un minimum d’affaires ! Attention, du 14 juillet au 15 août il y a beaucoup de monde sur les routes. 

Gare la plus proche

Menton au départ, Brest à l’arrivée

Pas de problème pour mettre le vélo dans un TER ou un Intercité. Pour le TGV, si un emplacement est prévu il faut le réserver (10 EUR). Sinon, le vélo doit être démonté et rangé dans une housse (90 x 120 cm max.).

Difficulté

Difficile

Nécessite un entraînement particulier. Thibaut avait l’habitude de pédaler plus de 100 km par jour, plusieurs jours de suite. En réduisant la distance quotidienne, cette microaventure devient beaucoup plus accessible.

Budget

Plus de 100 €

Thibaut n’a rien payé pour l’hébergement et a tout investi dans les calories : 20 à 30 EUR par jour pour le miam-miam. Le tout lui a coûté environ 450 EUR, train et équipement compris.

Distance

1600 km, 12 000 m de D+

Thibaut a roulé environ 135 km par jour.

Petits Mowglis

Non

Sauf si vous avez du temps devant vous, ils vous suivront jusqu’à Pétaouchnok !

Testé et
recommandé par :

Toucan Loufoque

Thibaut - 33 ans - Paris