Partager

Garbure chez les marmottes !

© Antoine Garcia

Faire le tour du Val d’Azun

Infos pratiques

Localisation

Hautes-Pyrénées

Saison idéale

Automne

, Été

, Printemps

Peu de risque d’avoir de la neige sur cette période car on reste sous les 2000 m d’altitude

Gare la plus proche

Lourdes

Puis bus jusqu’à Arras-en-Lavedan.

Difficulté

Facile

Budget

Moins de 100 €

Si vous dormez sous la tente et que vous êtes équipé.e, pas de dépenses à prévoir à part les casse-croûtes

Distance

55 km

Seulement 3200 mètres de dénivelé positif : easy peasy !

Petits Mowglis

Oui

Pas trop de dénivelé : idéal pour leur faire découvrir la rando en itinérance sur plusieurs jours. L’idée de le faire avec un âne nous a paru particulièrement sexy !

De passage dans les Hautes-Pyrénées, Marine et quatre copains entendent parler d’une vallée restée longtemps isolée, où marmottes et bergers vivent tranquillement au pied des montagnes. Les meilleurs randos sont souvent les plus improvisées : c’est parti mon kiki !

Le Val d’Azun, c’est l’Eden des Pyrénées. Autant dire qu’on vient pas ici pour souffrir ok ! En en faisant le tour en plein mois de juillet, le groupe passe tranquillement d’un col à l’autre au milieu de la bruyère et des estives, les pâturages fleuris où des dizaines de moutons font du gras en broutant tout ce qui leur passe sous le nez.

Un soir au milieu des sapins, les voilà perdus en cherchant à atteindre le refuge du Haugarou. Ils espéraient y trouver une bonne garbure accompagnée d’une tranche de jambon de pays pour reprendre des forces… Il va falloir s’asseoir dessus et se contenter d’une nouvelle plâtrée de pâtes à la sauce tomate !

Les pentes sont douces, les sentiers bien tracés. Chaque jour, un nouvel objectif à atteindre : le pic de Bagnès, le cirque du Litor, le lac glaciaire d’Estaing… Et à chaque fois, une belle fracture de la rétine qui donne des idées à certains. « Hé les gars, pourquoi on s’installerait pas dans le coin ?! Je nous verrais bien construire une baraque en bois avec vue sur le Pic du Balaïtous ! ».

Foire Aux Conseils

ITINÉRAIRE

C’est un GR de Pays : le balisage est jaune et rouge

  1. Arras-en-Lavedan - Sireix - Les Viellettes

  2. Les Viellettes - col de la Courbe - Arrens-Marsous

  3. Arrens-Marsous - col de Saucède - Arbéost

  4. Arbéost - col de Soum - refuge de Haugarou

  5. Refuge de Haugarou - Arras-en-Lavedan

ÉQUIPEMENT

  • De bonnes pompes et un chapeau
  • Un sac à dos de 40 à 60 L
  • De quoi bivouaquer
  • De quoi manger : ravitaillement à Arrens-Marsous seulement
  • Deux gourdes par personne
  • Des pastilles pour purifier l’eau des torrents
  • Une paire de jumelles
  • La Carte IGN 1647 ET Lourdes et une boussole

HÉBERGEMENT

Le bivouac est autorisé dans le Parc National des Pyrénées de 19h à 9h. 

Si vous ne voulez pas porter trop de matos, il est possible de trouver un gîte d’étape tous les soirs (pensez bien à réserver pour juillet et août) ! 

Commentaires

Vous avez des questions sur ce plan ? C'est ici que ça se passe !

Infos pratiques

Localisation

Hautes-Pyrénées

Saison idéale

Automne

, Été

, Printemps

Peu de risque d’avoir de la neige sur cette période car on reste sous les 2000 m d’altitude

Gare la plus proche

Lourdes

Puis bus jusqu’à Arras-en-Lavedan.

Difficulté

Facile

Budget

Moins de 100 €

Si vous dormez sous la tente et que vous êtes équipé.e, pas de dépenses à prévoir à part les casse-croûtes

Distance

55 km

Seulement 3200 mètres de dénivelé positif : easy peasy !

Petits Mowglis

Oui

Pas trop de dénivelé : idéal pour leur faire découvrir la rando en itinérance sur plusieurs jours. L’idée de le faire avec un âne nous a paru particulièrement sexy !

Testé et
recommandé par :

Mésange Parabolique

Marine - Paris
Mowgli par Chilowe

Des idées pour passer plus de temps dehors avec vos enfants !