MÉDIA & AGENCE DE VOYAGE, PIONNIERS DE LA MICRO-AVENTURE

📞 01 84 60 25 18

Micro-aventures Golfe du Morbihan

© A. Lamoureux

5 micro-aventures pour découvrir le Golfe du Morbihan


Par Toucan Loufoque

10 septembre 2021

Chez Chilowé, notre vocabulaire breton s’est longtemps limité à quelques mots : Gwenn ha du (blanc et noir, c’est le nom du drapeau), irmat (santé !) et kenavo (au revoir). En débarquant dans le département le plus méridional de la région, on en a appris deux nouveaux : mor (la mer) et bihan (petit).

Et oui, Morbihan signifie petite mer ! Le Golfe est effectivement une mer intérieure parsemée d’une myriade d’îles, qui s’étend sur une centaine de kilomètres carrés aux portes de Vannes. Dès qu’on sort du Golfe, c’est l'océan : la mor braz, la grande mer.

Avec une géographie pareille, vous vous doutez bien qu’on n’est pas prêts d'y tomber en rade de micro-aventures… Rando, trail, kayak de mer, vélo : on est allés vous dénicher quelques plans qui permettent de découvrir le Golfe toute l’année. Ah oui, on a oublié de vous préciser : il bénéficie d’un des meilleurs taux d’ensoleillement de la région. Kenavo les potos ! 

Sommaire

  1. Le tour du Golfe à vélo

  2. La rivière du Bono en rando

  3. Les balcons du Golfe en gravel

  4. Le fond du Golfe en kayak de mer

  5. Les pointes d'Arzon en trail

© A. Lamoureux

Le Tour du Golfe à vélo

La grande boucle

C'est sans doute la meilleure manière de prendre la mesure de la taille du Golfe et d’en découvrir la diversité des paysages ! Au départ de Vannes, prenez le temps de découvrir le centre historique et le port, que vous longez avant de vous retrouver rapidement dans la campagne en prenant la direction de Séné. Au niveau de Montsarrac, vous atteignez enfin le Golfe pour traverser en direction de Saint-Armel et vous retrouver sur la Presqu’île de Rhuys. Cette longue péninsule délimite le sud du Golfe et regorge de petites exploitations ostréicoles où s’arrêter pour s’enfiler quelques huîtres et un verre de blanc… 

© A. Lamoureux

Gardez quand même le cap et tracez plein ouest en direction de Port Navalo qui marque l’entrée du Golfe. Vous aurez l’occasion de mesurer la force du courant qui s’y écoule en traversant via le Passeur des Îles avec votre petit vélo. Vous voilà de l’autre côté, à Locmariaquer ! Il vous reste un peu plus de la moitié du chemin à faire et vous n’avez pas fini de vous en mettre plein les yeux : le petit port du Bono, l’anse de Larmor Baden et la pointe d’Arradon vous attendent pour vous régaler. N’oubliez pas de piquer une petite tête en chemin, l’eau est toujours meilleure dans le Golfe que dans l’océan ! 

  • Trajet : Vannes - Port Navalo - Locmariaquer - Auray - Vannes
  • Distance : 90 km
  • Durée conseillée : 2 jours
  • Saison idéale : d’avril à octobre (les liaisons maritimes ne sont pas ouvertes le reste de l’année)
  • Hébergement conseillé : les chambres d’hôtes Vahero à Arzon
  • Resto conseillé : le P’tit Zeph à Port Navalo
  • Itinéraire à retrouver ici et à télécharger ici 
© A. Lamoureux

La rivière du Bono en rando

À l'aise Breizh

Pour profiter au mieux du Golfe, on vous conseille deux choses : d’abord, de ne pas y aller en même temps que tout le monde ! En dehors des vacances scolaires et des jours fériés, vous avez de bonnes chances de ne pas croiser grand monde et d’avoir les sentiers juste pour vous. Qui s’est baladé sur le sentier des douaniers un jour de semaine en avril pourra en attester… Quel pied ! Deuxième conseil : trouver des petites pépites peu fréquentées pour profiter au mieux du calme et de la nature. Allez voir du côté du petit port du Bono par exemple ! 

À lire aussi

👉 6 endroits en France pour voyager autour du monde

© A. Lamoureux

D’abord parce que c’est l’occasion d’aller rendre visite à Bernard Moitessier, le marin légendaire et auteur mythique de La longue route, qui y est enterré. Mais surtout, parce que c’est un super moyen de crapahuter le long de la rivière d’Auray en découvrant ce qui fait le charme particulier du coin : entre mer et campagne, sous une lumière qui change en permanence et une marée qui vient sans cesse modifier le paysage, la délicieuse sensation de ne plus trop savoir où l’on est… Il y a dans ce coin de Bretagne un petit air de Nouvelle-Zélande ou de Colombie Britannique.

  • Trajet : boucle au départ du Bono
  • Distance : 13 km
  • Durée conseillée : ½ journée
  • Saison idéale : toute l'année
  • Itinéraire à retrouver ici et à télécharger ici 
© A. Lamoureux

Les balcons du Golfe en gravel

Entre terre et mer

Ça commence à faire un moment que le vélo n’est plus qu’un truc de types en collant qui roulent sur des avions de chasse en carbone ! Né aux US où les voitures n’aiment pas trop partager la route, le gravel est pratiqué par ceux qui veulent autant rouler sur des petits chemins que rester performants sur le bitume. Un paquet d’itinéraires sont possibles autour du Golfe pour découvrir la diversité des paysages du coin : forêts, landes, prairies et petits villages côtiers. Celui qu’on vous propose s’inscrit exactement dans cette logique : au départ de Vannes, vous tracez plein nord en direction des Landes de Lanvaux. Ça grimpe un peu…

© A. Lamoureux

C’est pas encore les Monts d’Arrée mais quand même les contreforts du massif Armoricain ! A 150 mètres d’altitude, on a quand même de jolis panoramas qui valent au coin le petit surnom de “Balcons du Golfe”. Une fois là-haut, le plus dur est fait : vous n’avez qu’à vous laisser glisser vers Plougoumelen où vous retrouvez la rivière du Bono puis Larmor Baden où vous avez le droit de vous enfiler quelques huîtres les pieds dans l’eau.

  • Trajet : Vannes - Grand-Champ - Plescop - Ploeren - Plougoumelen - le Bono - Larmor Baden - Arradon - Vannes
  • Saison idéale : toute l'année
  • Durée conseillée : 2 jours
  • Hébergement conseillé : Les Dames de Nage à Grand-Champ
  • Distance : 95 km
  • Itinéraire à retrouver ici et à télécharger ici

Une virée en kayak de mer

Où t'as mis la pagaie ? 

En louant un canoë ou un kayak au niveau de la pointe du Passage à Saint-Armel, vous avez de quoi rayonner dans un paquet d’endroits. Plusieurs options s’offrent à vous : la première, remonter le canal de Saint Léonard en direction de la réserve naturelle des marais de Séné ou des milliers d’oiseaux se succèdent à toutes les saisons : avocette élégante, spatule blanche, tadorne de Belon… N’oubliez pas les jumelles !

© A. Lamoureux

La seconde option : descendre vers la Presqu’île de Rhuys pour visiter les ostréiculteurs des pointes de Bernon et Bénance, apercevoir le château de Truscat, découvrir les baies du Lindin ou de Kerners. Enfin, l’option détente par excellence : se contenter de pagayer autour de l’île Tascon, séjourner dans sa ferme en compagnie de ses 7 habitants et profiter d’être seuls au monde sur ses plages quand la marée monte et la rend inaccessible aux randonneurs ! 

  • Location : Arbenn Kayak à Saint-Armel ou Armor Evasion à Arradon
  • Saison idéale :  d’avril à octobre (les loueurs de canoë/kayak ne sont pas ouverts le reste de l’année)
  • Durée conseillée : 2 jours
  • Hébergement conseillé : la ferme de l'île Tascon
© A.Lamoureux

Les pointes d'Arzon en trail

Complètement à l'ouest

Ce qu’on vous propose, c’est plus ni moins que de courir sur l’une des plus belles portions du sentier des douaniers (le fameux GR©34) : sur une grosse vingtaine de kilomètres, vous allez découvrir l'extrémité de la Presqu’île de Rhuys, dont la dizaine de pointes sont autant de gardiens de la sortie du Golfe vers la baie de Quiberon. C’est l'un des passages emblématiques de l'Ultra Marin, la course de trail mythique sur laquelle des centaines de participants s'élancent chaque année pour tenter de courir tout autour du Golfe (175 bornes quand même). 

© A. Lamoureux

Dans ce goulot d’1 km de large entre Port Navalo et Locmariaquer, ce sont 300 millions de mètres cubes de flotte qui transitent à chaque marée dans un sacré courant... Vous en apercevrez les remous à différents endroits : n’oubliez quand même pas de regarder où vous posez les pieds, le terrain est sacrément accidenté. Autant vous prévenir tout de suite : après une course pareille, vous aurez du mal à revenir à votre petit tour de parc habituel. 

  • Trajet : boucle au départ de Port Navalo
  • Distance : 23 km
  • Durée conseillée : ½ journée
  • Petite adresse conseillée : la Sorcière à Port Navalo
  • Saison idéale : toute l'année
  • Itinéraire à retrouver ici et à télécharger ici 
© A. Lamoureux
...

Un mail par semaine

pour passer plus de temps dans la nature

Vous êtes près de 50 000 à nous lire 🙏

popin-img

Le meilleur de Chilowé, une fois par semaine dans votre boîte mail

Vous êtes plus de 50 000 à nous lire 🙏