Le média & guide de la microaventure en France

Contacter Chilowé

feuilles arbres

Feuilles de lynx

Reconnaître un arbre grâce à ses feuilles


Par Toucan Loufoque

19 mars 2020

C’est cruel à dire, mais la plupart d’entre nous reconnaît plus facilement des logos de marque que les feuilles des arbres ! Comme nos mamans nous ont appris qu’il fallait commencer petit, voici de quoi reconnaître cinq des arbres les plus courants dans nos forêts. Pour tout le reste, n’hésitez pas à utiliser les applications Planet ou Clés de Forêt

Sommaire

  1. Le Chêne pédonculé

  2. Le Frêne

  3. Le Châtaignier

  4. Le Pin sylvestre

Le Chêne pédonculé

Le boss

Ses feuilles sont lobées et ses glands qui reposent sur une longue tige appelée pédoncule (pédon-quoi ?) tombent à l’automne, pour le plus grand bonheur des sangliers. Le Chêne est massif, avec de grosses branches noueuses. C’est le plus noble des arbres, celui dont le bois a le plus de valeur et d’applications. Pour construire une frégate sous Louis XIV on pouvait en utiliser jusqu’à 1000 exemplaires : une vraie forêt qui flotte !

Le Frêne

L’arbre à tout faire

La feuille du frêne est composée de petites feuilles en forme de fer de lance, toujours regroupées en nombre impair. L’arbre est droit, élancé et son écorce est lisse. Souple et solide à la fois, son bois sert à fabriquer des manches d’outils, des meubles ainsi que des arcs. Le Frêne a longtemps été l’arbre de prédilection des siestes : on disait qu’à son ombre, il n’y avait jamais de serpents !

Chêne pédonculé vs Frêne - ©Chilowé

Le Châtaignier

L’arbre à pain

Ses feuilles sont lustrées, longues et dentelées. Au sol à l’automne, vous trouverez des bogues épineuses à l’intérieur desquelles se trouvent les châtaignes, longtemps surnommées “pain des pauvres” car elles remplaçaient les céréales en période de disette. Le châtaignier est un arbre majestueux qui grandit vite et peut atteindre le millénaire !

+ À lire aussi : Cueillir et cuisiner des plantes sauvages

Le Pin sylvestre

L’arbre anti-chauves

Ses aiguilles sont longues, tordues, légèrement bleutées et sont attachées deux par deux. Son écorce varie du rouge à l’ocre sur la partie supérieure du tronc. Il donne des huiles essentielles très utilisées contre la calvitie. Au sol, vous verrez sans doute des pommes de pin dont les écailles ont été dévorées : si c’est un travail de sagouin, c’est un écureuil. Si c’est tout propre, c’est un mulot !

Châtaignier vs Pin sylvestre - ©Chilowé

_________

✚ Vous avez une question sur les feuilles des arbres ? On est dispos du lundi au vendredi sur le chat (en bas à droite de l'écran) pour y répondre !

...