Partager

Défloraison printanière

4 jours de roadtrip provençal
Par 
Christophe Brière

Pour moi qui habite à Paris — est-ce voulu ou subi ? — la Gare de Lyon a toujours représenté la ligne de départ de mes aventures alpines. Habitué à voir le train tourner à gauche, à Lyon, je décidais cette-fois ci, de le laisser prendre plein sud, direction Aix-en Provence

Provence an van
"l’hermine ou la caravane" © Arthur Aldyrkhanov

Le TGV c’est comme l’avion, un viol spatio-temporel — toute proportion gardée — où tu t’assoupis dans un lieu avec une culture et un climat et tu te réveilles dans un autre, quelques heures plus tard, et tout a changé !

Arrivé à la gare d’Aix-en-Provence, je retrouve un employé We-Van venu m’accueillir. Nous partons vers l’agence, située à quelques minutes de la gare ou m’attend notre maison roulante des 4 prochains jours. Un Volkswagen T6 Coast — le John Deer du Camper Van — flambant neuf. Presque gêné de rentrer dedans.

J’lui ai dit : « Jacques, c’est l’hermine ou la caravane », il a dit « banco » - La cité de la Peur

Ce Sud m’est encore étranger. J’ai l’image de routes et de plages bondées, du Ricard et du camping — Bah alors, on n’attend pas Patrick ? — Il est temps que j’aille voir cela de mes propres yeux pour me faire une idée !

Roadtrip en van en provence
Entre neige et lavande © Noah Baslé

Il est 15h00. Je file vers la Montagne Sainte-Victoire me dégourdir les jambes et prendre un peu de hauteur. 700 m de dénivelé plus tard, la vue est splendide ! Oh Con ! Au loin la mer, et derrière moi les sommets enneigés des Alpes. Je le sens bien notre petit roadtrip ! Je file à la gare de Nîmes récupérer ma « chère et tendre », puis nous taillons la route en direction de la Camargue. J’ai repéré un petit spot pour la nuit sur l’application Park4Night.

‍Depuis la Sainte-Victoire à Aix-en-Provence
Depuis la Sainte-Victoire © Christophe Brière
« Pastis par temps bleu, pastis heureux. Pastis par temps de pluie, pastis aussi » - Patrick Chirac

Le réveil au milieu des champs de Lavance est sublime : nous sommes seuls au monde. Mais très vite, la pluie interrompt notre bonheur et nous reprenons la route à la conquète des BIG3 « cheval blanc, taureau, flamant rose ». Déjeuner chez Jean-Seb — rencontré la vieille chez Mario, le meilleur pizzaiolo des Saintes— qui cuisine dans une ancienne chapelle transformée en petit restaurant perdu au milieu de la Camargue. Circuit court, quantité généreuse et petit prix rendent la pause délicieuse et la sieste obligatoire — L’avantage du van, c’est qu’on peut siester directement sur le parking du restaurant.

Roadtrip en van en provence
‍"Ça claque !" © Christophe Brière

Quel plaisir de ne pas être attendus, de ne pas avoir de réservation à honorer, juste rouler et se laisser pénétrer par le paysage. Et bonheur de choisir un nouveau paysage chaque soir !

« Rester, c’est exister. Voyager, c’est vivre » Gustave Nadaud

Le second jour, nous partons tard du Point Sublime de Rougon — l’un des plus beaux points de vue sur les Gorges du Verdon — pour une rando de 5h. Ça claque sa chatte comme dirait maman ! La France est belle, grande, et riche d’une diversité que l’on oublie trop souvent, qu’il est bon de se mettre en marche*. 

*Nous tenons à préciser que ce post n’est pas sponsorisé par LREM.

Passe la nuit dans un van en provence
ça van ? ©Bertrand Lanneau

Le troisième jour, nous passons la journée suspendue en l’air. Viacordeta le matin à la Palud-sur-Verdon, canyoning l’après-midi vers Castellane ! J’aime ces activités où le cœur bat plus vite, plus fort, plus intensément où l’on sent ses doigts retenir son corps au-dessus du vide.

Canoyning l’après-midi vers Castellane, roadtrip en van
Canyoning à Castellane © Christophe Brière

Nous passons la nuit sur les bords de La Durance après avoir un peu traîné sur la route dans le village de Moustiers-Sainte-Marie. 

Le lendemain matin, je dépose ma copilote au train de 06h32 — elle sera au bureau à 10h00 — et je file direction Cassis, dé-menotté de mes obligations conjugales. Le soleil se lève et la pleine lune se couche. C’est magnifique. Après un petit dej’ rapide sur le Port de Cassis, je gare le Van dans la calanque de Port-Miou. Il est 7h30. Le parking est vide, c’est parti pour trois petites heures de plaisir solitaire, pour rejoindre les calanques d’En-Vau et de Port Pin. Bonheur de vivre avec 3h de décalage pour ne pas se retrouver avec la masse asphyxiante !

“Le bonheur est parfois caché dans l’inconnu”  Victor Hugo

Pourquoi vivre de la plus simple des manières nous propulse-t-il au dessus de tout ? J’ai repris la route en silence, jusqu’à ce que le GPS me ramène brutalement à la réalité : “vous êtes arrivé”.

B.A.Q - Bringue Aux Questions

Comment y aller ?

L’agence We-Van à Aix-en-Provence: 270 Rue Famille Laurens 13090 Aix-en-Provence.

O’Limpide à Castellane, pour canyoning, via-ferrata etc…Contactez Jonas & Lola de la part de Chilowé (06.88.40.09.33).

Comment s’équiper ?

Mes 10 objets essentiels :

Un rouleau de papier toilette. 

Des sacs de couchage NAPSACK

Un Bloum

Des paddles gonflables. 

Une douche solaire (We-Van fournit). 

Du pastis (mais We-Van ne peut pas fournir). 

Une lampe frontale. 

Un bon couteau. 

Des pastilles purificatrices pour choper de l’eau dans la première rivière venue. 

Nos derniers articles