Partager

On ira tous au Paradis

Crapahuter sur le Grand Paradis à 4061 mètres
Par 
Astrid Lanceau

Nous en discutions depuis le mois de Janvier. Nous ? Marion, Kevin, Maxime, Martin, Tristan et moi : six jeunes futurs Himalayistes ou plutôt Paradisiens à planifier un week-end crapahutage au cœur de la belle Italie.

Randonneurs sur le Mont Paradis
Tout frais ! © Asrid Lanceau

Notre objectif ? Réaliser un 4000 tous ensemble, avec un gros avantage dès le départ : Tristan, mon compagnon, est guide à Chamonix. Parmi les options possibles :

. Le Bishorn (4153m)

. La Pyramide Vincent (4265m)

. Le Grand Paradis (4061m)

Nous n’hésitons pas une seconde et nous choisissons le Paradis !

Départ de Chamonix le samedi matin au petit matin. Un tunnel du Mont-Blanc plus tard, nous sommes en Italie, et la vallée du Valsavarenche s’offre à nous. La météo s’annonce radieuse et l’ISO est à 4000.

Le Mont Paradis par la voie normale
Par la voie paranormale © Asrid Lanceau

↠ L’ ISO pour isotherme zéro degré, représente l’altitude minimale à laquelle la température est de 0°C.

ISO pour isotherme zéro degré

Sac sur le visage et crème solaire sur le dos, nous prenons le départ depuis le hameau de Pont ou il fait déjà une chaleur à en faire tomber les chaussettes !

On attaque d’entrée la forêt dont l’ombre des pins, sapins et autres mélèzes nous est précieuse. Au bout de quelques heures, les arbres laissent place aux prairies alpines, très (très) fleuries et nous atteignons le Refuge Victor Emmanuel II dans l’après midi, après 3h30 de marche. #easy

Le Refuge Victor Emmanuel
Refuge Victor Emmanuel II © Refuge-Montagne-Info

Une grande structure aux murs de pierres et à la toiture métallique, qui ressemble plus à une quenelle qu’à un petit refuge de montagne ! Perché à 2700 m au pied des faces Nord de la Becca di Monciar et du Ciarforon, le refuge Victor Emmanuel II est un passage obligatoire pour l’ascension du Mont Paradis, quelque-soit la voie que l’on emprunte.

Escalade derrière le refuge Victor Emmanuel II
Grimpette derrière le refuge. © Asrid Lanceau

À 19h, comme les poules, nous passons à table ! Avec dans le désordre : lasagne, mousse au chocolat et petit salé aux lentilles. Quand l’appétit va, tout va !

Vue du refuge Victor Emmanuel II
Vue du refuge © Asrid Lanceau

À 21h, nous sommes au lit !

 

Le lendemain à 3 h du mat’, le réveil pique ! Après une nuit plus ou moins agitée pour certains, il faut être efficace et ne pas partir dans les derniers au risque de se retrouver bloqués sur la trace. Les émotions sont partagées au sein du groupe : peur de l’inconnu, excitation, fatigue…

Grand Paradis Italie
Se réveiller à 3h du mat'  © Asrid Lanceau

La course démarre en prenant un sentier relativement plat dans un premier temps, dont le départ s’effectue derrière le refuge. Puis, il se redresse progressivement en parcourant les premiers blocs morainiques. Après avoir remonté le long de la langue terminale du glacier du Grande Paradiso, il faut alors prendre pied sur ce dernier juste avant une cassure assez nette. Une fois passé cette bosse, on se retrouve sur un glacier suspendu assez plat, qu’il convient de remonter jusqu’à l’arête terminale. 300 mètres avant le sommet, on retrouve les alpinistes arrivant de la Voie Chabod.

Mont paradis en Italie ascension
La Voie Chabod © Asrid Lanceau

Après 6h d’ascension, les jambes se durcissent et le souffle se fait plus court. Malgré les douleurs et la fatigue, nous ne nous sommes jamais sentis aussi vivants.

Peu avant le sommet, une partie du groupe est en difficulté et ne parvient pas à aller plus haut. Après une longue réflexion, nous choisissons de rester soudés et de redescendre tous ensemble ! De toute façon, nous irons bien tous un jour au Paradis !

« La Montagne ne se gagne jamais, mais elle nous conquiert un peu plus chaque jour. »
Ascension du Mont Paradis en Italie
Team Paradis © Asrid Lanceau

B.A.Q - Bringue Aux Questions

Comment s'équiper ?

Une bonne paire de chaussures, des crampons, un baudrier, une bonne paire de lunette (protection 4), une veste softshell, une doudoune légère, des gants, des bâtons, un casque, des boules Quies.

Nos derniers articles