Partager

30 mai 2019

Challenges

Ramène ta fraise !

Aller cueillir ses fruits et légumes

Par Joséphine Piot

Ronan en a marre de manger des tomates qui n’ont pas de goût... et de devoir casser son PEL pour s’acheter une barquette de framboises ! Un beau matin à Paris, il décide d'enfourcher sa bicyclette et d'emmener ses deux filles - Edmée 5 ans et Ava 7 ans - pour cueillir eux-mêmes les produits à mettre dans leur assiette.

Pommes de reinettes et pommes d'api, d'api d'api rouge. © Jérémie Villet

Ils remontent le canal de l’Ourcq et se retrouvent au milieu des champs en moins d'une heure ! Ils atteignent rapidement la cueillette de Compans, où on les invite à ramasser leurs propres fruits et légumes pour la maison. Cette semaine, ils vont bien bouffer ! Et ils l'auront bien mérité…

« Les cueillettes, c'est comme les GR : quelle que soit la ville où vous habitez, il y en a forcément une pas loin.»

Y'a du rab de dessert pour toute la semaine ! © Cueillette de La Chapelle-en-Serval

Depuis Paris

Les cueillettes de Compans

  • Environ 30 km à vélo depuis Stalingrad. Vous suivez la piste cyclable le long du canal de l’Ourcq pour bifurquer plein Nord juste avant Gressy, pour 5 km de départementale. Pour épargner le retour à ses filles, Ronan était allé déposer sa voiture sur place le matin même !‍

La cueillette de Viltain

  • En train puis à vélo : 35 minutes de RER B jusqu'à la gare du Guichet puis 30 minutes à vélo. Pour faire une boucle, revenez par Versailles !

La cueillette de la Chapelle-en-Serval

  • En train puis à vélo : 20 minutes de TER depuis la Gare du Nord. Vous descendez à Orry-la-ville et c’est à 15 minutes à vélo. Vous pouvez pousser jusqu’au étangs de Commelles pour une petite crêpe au bord de l’eau... ou visiter le château de Chantilly !
‍

La cueillette de Duvy

  • En train puis à vélo : 40 minutes de TER depuis la Gare du Nord. Vous descendez à la gare de Crépy-en-valois, ensuite c’est à 5 minutes. Vous pouvez même aller pêcher votre dîner à l’étang de Duvy juste à côté !
Viens par ici petite ! © Timothy Meinberg

Depuis Nantes

La Cueillette de Chebuette, à Saint-Julien-de-Concelles

  • En vélo : longez la Loire sur 17 km en suivant l'une des plus belles pistes cyclables d’Europe ! Sur place, retrouvez une belle sélection de produits issus de culture biologique.

Depuis Bordeaux

Le domaine d’Ecoline, à Sadirac

  • En vélo : suivez la piste cyclable le long de la Garonne sur 25 km. Moins de deux heures plus tard, c’est la fête à la cueillette ! 

Depuis Lyon

La cueillette Fraisochamp, à Thil

  • En vélo : 1 heure de balade le long du Rhône avant d’atteindre le grand parc Miribel Jonage. Profitez en pour y faire un petit tour à l’aller tant que vous êtes léger... Plus que quelques coups de pédales et vous y êtes !
« Avec vous, j'ai la super pêche ! » © Luann Hunt

Qu'est ce qu'on cueille en juin ?

Les légumes : artichaut, asperge, petit pois, courgette, carotte, chou, brocoli, radis…

Les fruits : cerise, fraise, cassis, framboise, pêche, kiwi, prune, tomate (oui, c’est un fruit !).

Les règles du challenge

Qu’est-ce qu’il faut faire ?

Allez cueillir vos fruits et légumes dans une cueillette ou dans la nature !

Comment on participe ?

Partagez une photo de votre cueillette sur Instagram (votre compte doit être public) entre le 1er et le 30 juin avec le hashtag #challengechilowé et en taguant @Chilowé.

Qu'est-ce qu'on gagne ?

La panoplie complète Chilowé : un mug, un tee-shirt et un guide.

Géronimo !

Les pommes c'est plus tard ! © Hermes Rivera
...