Partager

La recette de la potée auvergnate

Des copains, de la sueur et du rouge qui tâche
Par 
Damien Laudillay

Il y a quelque semaines, j’ai emmené quatre copains crapahuter un week-end autour du Puy de Sancy. On dit que l’Auvergnat est radin… on peut vous dire qu’il ne l’est pas quand il s’agit de son panorama !

Randonnée autour du Puy de Sancy
"Elle est à toi cette chanson" © Damien Laudillay

Partis de Paris en voiture un samedi matin, la préparation a été assez simple : une carte IGN acheteé, un refuge pour la nuit repéré, des bonnes chaussures aux pieds, un sac de rando pour 2 jours et quelques bouteilles de piff pour se donner du coeur à l’ouvrage ! C’est parti pour une micro-aventure de derrière les fagots.

week-end autour du Puy de Sancy
Bouteilles de piff dans le sac © Damien Laudillay

Au départ de la Vallée de Chaudefour, la carte postale est au rendez-vous : soleil et chaleur printanière, verdure sous les godasses et sommets enneigés à perte de vue. On arpente les chemins paisiblement, en sifflotant et en profitant du spectacle.

Avec la Cascade de Pérouse sur la gauche et la Dent de la Rancune sur la droite, nous sommes aux creux de la vallée. On attaque le sentier de Liadouze pour 700 mètres de dénivelé !

Le sentier de Liadouze Auvergne
Être au creux de la vallée © Damien Laudillay

En sortant des bois, la vue se dégage et il y a de plus en plus de neige au sol. Trois mouflons nous regardent avancer, les pas des uns dans ceux des autres. En arrivant en haut, on se dit que la vue sur le Puy des Crebasses et le Puy de Cacadogne valait le coup de transpirer un petit coup !

Sans attendre que le vent ne nous refroidisse, on redescend dans la neige vers la station volcanique de Mont-Dore. Après avoir enquillé une bonne bière et quelques crêpes, on est chauds pour attaquer la centaine de mètres d’ascension qui nous sépare du point culminant de l’Auvergne, le Puy de Sancy.

Randonnée autour du Puy de Sancy en Auvergne
"Une bonne bière et go ! " © Damien Laudillay
« La France c’est l’Auvergne avec quelque chose autour. »

Malgré la saison, la neige est encore bien présente et les 864 marches qui permettent d’accéder au sommet du volcan sont quasi invisibles. Nous suivons donc la crête, et c’est un jeu d’équilibre entre les pierres, la neige, les plaques de glace et le haut des rampes des escaliers enneigés. Une fois arrivés en haut, nous nous régalons de l’horizon sans fin et du vent qui nous fouette le visage.

Puy de Sancy sous la neige
On est équipé pour la neige ? © Damien Laudillay

En repartant, nous réalisons qu’il est impossible de suivre l’itinéraire prévu, à cause de la quantité de neige sur la crête du versant est. Le manque d’équipement nous fait faire un sacré détour pour reprendre la direction du refuge. La fin de journée approche, le soleil descend de plus en plus et nous offre une lumière royale ! Nous sommes seuls à descendre dans cette partie de la réserve de Chastreix-Sancy. Malgré la fatigue, nous affichons tous une énorme banane.

Randonnée Auvergne autour du Puy de Sancy
C'est quand qu'on arrive ? © Damien Laudillay

Le refuge est en vue ! On accélère le pas à l’idée de poser nos petites fesses devant un bon gueuleton. Mais le lieu est plein et nous repartons en quête d’une tanière plus paisible. Après un bon kilomètre de marche, une cabane de berger s’offre à nous !

Refuge autour du Puy de Sancy
Refuge en vue ! © Damien Laudillay

On souffle, on s’installe, on boit un p’tit coup de rouge autour d’un bon feu de bois avant de se coucher dans nos duvets sur le sol en béton congelé. C’est pas le grand confort mais la fatigue l’emporte.

A l'intérieur du refuge autour du Puy de Sancy
Cabane en béton congelé © Damien Laudillay

Dès le lever du jour, on reprend la route vers le Puy de la Perdrix pour redescendre ensuite vers la vallée de Chaudefour. Le paysage est toujours aussi dingue et les rapaces au dessus de nos têtes le rendent encore plus sauvage. Le retour n’est pas de tout repos : descentes escarpées, pierriers abruptes, plaques de neige. On finit par retrouver notre point de départ, grimper dans la caisse et tracer la route vers Paris ! Terminé bonsoir.

Week-end autour du Puy de Sancy
"Terminé bonsoir !" © Damien Laudilly

B.A.Q - Bringue Aux Questions

C'est où ? 

Puy de Sancy, 1800 mètres de dénivelé

Comment y aller ?

Suivez la direction de Clermont-Ferrand. 

Quand y aller ?

Au printemps et en été, voire à l’automne si le temps est clément.

Suggestion d’itinéraire

Carte IGN2432

Nos derniers articles