Partager

réagir face à un ours

Les ours se suivent et ne se ressemblent pas
Par 
Thibaut Labey

Si vous vous baladez dans les Pyrénées, il se pourrait que vous rencontriez l'un des 43 ours bruns qui vivent dans le coin ! Pour que tout se passe bien, voici quelques précautions et conseils.

Comment réagir face à un ours des Pyrenées
Tout doux Bijou © Janko Ferlic
TOUT DOUX BIJOU

Si vous croisez un ours... il y a deux options. Soit il n'est pas conscient que vous êtes là : rebroussez chemin calmement, sans éveiller son attention. S'il vous a repéré(e), voici 8 conseils à avoir bien en tête. 

Rassurez la bête 

Ayez une attitude calme : on ne voulait pas le dire, mais le conseil clé, c'est "restez zen" !

Parlez-lui

Parlez à l'ours d'un ton ferme et faites lui savoir qui vous êtes. Souvent, communiquer arrange beaucoup de choses ! Si vous voyez l'ours se dresser sur des pattes et agiter son museau, c'est qu'il essaie de vous identifier, ne paniquez toujours pas. 

Reculez

Ne courrez pas, marchez à reculons. Si vous fuyez, vous risquez d'être poursuivi(e).

Imposez-vous

Bombez le torse. Vous voyez les concours de bodybuilding ? Les candidats montrent leurs muscles mais ne menacent personne. C'est un peu la même idée. Soyez imposant mais ne menacez pas. 

Gardez votre sac

Il est possible que vous en ayez besoin pour vous protéger en cas d'attaque.

Gaz poivré

En cas d'attaque, vous pouvez utiliser une bombe de gaz poivré. Faites attention au sens du vent si vous ne voulez pas que votre arme se retourne contre vous...

Faites le mort

Si l'ours vous touche, couchez-vous ventre à terre, protégez votre nuque et faites le mort. Restez immobile jusqu'à ce que l'ours soit parti (vérifiez bien).

Réfugiez-vous

Si vous êtes suivi(e) par un ours (très rare), réfugiez-vous où vous pouvez. Si vous ne trouvez pas d'abri, ne faites pas le mort. Criez, agitez-vous, tapez l'ours avec un baton ou des pierres, faites tout pour vous défendre et montrer que vous n'être pas une proie facile. 

Sachez quand même que l'ours attaque rarement. S'il le fait, c'est plus souvent qu'il s'est senti menacé. Le mieux reste encore d'éviter son chemin.

ÉVITEZ LE CONTACT

Faites du bruit !

En randonnée, indiquez à l'ours que vous vous trouvez  par là, il vous fuira.

 

Guettez les traces d'ours

Si vous voyez quelque chose qui ressemble à ça, changez de route.

Comment reconnaître une empreinte d'ours
Si c'est une trace fraiche : barrez-vous !

Gardez votre chien chez vous

L'ours n'aime pas les chiens, cela peut le rendre très agressif.

 

Marchez en groupe

Marcher en groupe réduit la possibilité d'être attaqué par un ours. Le minimum, ce serait d'être un petit groupe de 4.  Marchez bien serrés et ne laissez pas le enfants se détacher de la troupe.

 

Restez sur les sentiers officiels

Suivre les sentiers battus vous évitera de faire de mauvaises rencontres.

L'Ours et le bivouac

L'odeur des restes de votre popotte peut attirer les ours. Ne laissez pas vos déchets à proximité de votre tente et placez-les à minimum 50 mètres. Idéalement, voici comment installer votre bivouac :

Comment installer son bivouac pour éviter les ours
Ours et bivouac

Sinon, vous pouvez toujours tenter de vous construire une combinaison en titane. Troy James Hurtubise, un aventurier canadien complètement barré, a travaillé plusieurs années pour en mettre au point une cotte de mailles ultra solide, dans l'espoir d'aller affronter des grizzlys.

Son projet, à la fois loufoque et complètement crétin, a donné lieu à la réalisation d'un documentaire quasi comique, l'un des préférés de Quentin Tarantino.

 

Vous pouvez aller voir la version intégrale du documentaire ici.

Nos derniers articles