Partager

Astro-bivouac

Chasse aux étoiles et dodo dans les bois
Par 
Thibaut Labey

En partenariat avec LAFUMA

On a rencontré un paquet de fifous de la microaventure ces derniers mois ! L’entrepreneur qui explore la Seine en stand-up paddle, le photographe qui tire des portraits de Bambi et même une fana d’Haroun Tazieff

Observer les étoiles autour de Paris
‍‍45 minutes de Paris © Adrien Plaud

Et puis il y a Stéphen ! Stéphen qui nous file régulièrement des coups de main en graphisme, mais surtout Stéphen le passionné des étoiles et l’inventeur d’un concept génial : l’Astrobivouac. Marrant le genre d’idées qu’on peut avoir en mettant ensemble deux mots qui n’ont pas l’habitude de l’être !

Faire du Yoga avec une chèvre
‍Du yoga + une chèvre = le goat yoga

Bref, notre copain graphiste a décidé de réunir deux activités qui le font vibrer : observer le ciel et passer la nuit dans la nature. Et comme il aime partager, il nous a proposé d’emmener 10 membres du Club Chilowé.

Départ de Paris pour observer les étoiles
‍‍‍Métro-Boulot-Rando © Adrien Plaud

C’est parti mon kiki ! Départ de la Gare de Lyon, direction Fontainebleau. 45 minutes plus tard, les Parisiens libérés du bitume pointent un doigt fébrile vers les premiers fourrés.

Deux chevreuils croisés au détour d’une clairière montrent rapidement leurs petites fesses blanches à ces intrus chargés comme des mulets.

Astro-bivouac Chilowé
‍Sherpas © Adrien Plaud

Il faut dire qu’avec tout l’attirail de Stéphen sur le dos on aurait presque déjà les mouillettes ! Un énorme télescope, son énorme pied et tout un tas de boustifailles qu’on a hâte de déballer.

Après une heure de marche à travers les bruyères et les pins sylvestres, on découvre le lieu du bivouac derrières d’énormes blocs de grès. Ni une ni deux, apéro. Jérôme dégaine une bouteille de Birlou : “la saveur de la pomme, le mystère de la châtaigne”. L’arme fatale du Cantal ouais !

Préparation du bivouac
Souffler dans le matelas © Adrien Plaud

Tentes installées, télescope opérationnel, patates épluchées. Ça commence à avoir de la gueule cet Astrobivouac ! D’autant plus que Stéphen est en train de s’exciter : “la Station Spatiale Internationale va pas tarder à sortir à l’Ouest les gars, suivez-moi !”.

Perchés sur un rocher, 11 nez en l’air sont braqués vers un point lumineux qui fait le tour de la Terre 16 fois par jour, à 28 000 kilomètres/ heure.

On a beau avoir lu l’excellent Dans la peau de Thomas Pesquet à Noël, c’est quand même sacrément dingo d’imaginer qu’il y a six bonshommes là-haut, suspendus à 400 km d’altitude. Tournée de Saint-Nectaire pour fêter ça !

Observer les étoiles autour de Paris
‍Prêt à shooter © Adrien Plaud

A 1 heure du mat’, c’est au tour de Jupiter de “sortir” à l’Est. Une fois qu’on a compris que c’est nous qui tournions d’Ouest en Est (à 1100 km/h), ça paraît tout à coup évident que tout ce bazar dans le ciel se lève du même côté. Orion, le Grand Chien, Cassiopée… Petit vertige quand Stéphen nous rappelle qu’on en a tout un paquet d’autres sous les pieds.

Pour en revenir à Jupiter, on est sacrément émus en observant ses quatre lunes en rang d’oignon dans le télescope, à 591 millions de kilomètres de nos merguez (Vs 150 pour le Soleil).

On est moins émus quand le Chef nous réveille à 5h pour ne pas louper le trio gagnant : la Lune, Mars et Saturne dans un mouchoir de poche galactique. On a beau être dans le pâté, chacun est présent pour honorer le rendez-vous des trois beautés. Avant de regagner sa tente à la frontale, salué par le chant d’une chouette hulotte.

Observer les étoiles en forêt
‍‍Airbnb gratuit © Adrien Plaud

7h. Fidèle au poste, le soleil vient sonner la fin de la partie. La forêt s’éveille, elle a l’air d’avoir mieux dormi que nous. On remballe, on prend le petit dej et le temps de la contemplation avant de regagner la ville. On se sent sacrément plus petits qu’hier dis donc !

Astro-bivouac micro-aventure Chilowé
Back in Paris © Adrien Plaud
Astro-bivouac autour de Paris
"Plus petits qu’hier" © Adrien Plaud

Nos derniers articles